L’épopée de Montréal du Gers


1255
Construction de la cité, d’abord comprise dans le comté de Toulouse, elle passe ensuite dans le domaine de la couronne de France sous Philippe le Hardi.

1320
Montréal passe dans les mains de la couronne d’Angleterre, tout comme d’autres cités du Duché de Guyenne.

1350
Charles le Mauvais, Roi de Navarre tient le siège de Montréal, accompagné de la noblesse et de toutes les milices rassemblées à Condom.

1368
Charles V donne Montréal au Comte d’Armagnac.

1491
De graves démêlés opposent la population à Amanieu de Montesquieu et au seigneur de Lagraulet, un procès est tenu dont on ignore l’issue.

1520
L’évêque Jean Marre érige un chapiteau à Montréal, on peut encore y voir ses armes à la clef de voûte de la chapelle purgatoire, ses restes reposeront là jusqu’au temps des luttes religieuses.

1565
Montgomery, chef protestant, incendie la ville sous les ordres de jeanne de Navarre ne laissant qu’une vaste enceinte à demi-déserte et les ruines de la basilique saint Orens.

Trois siècles se sont écoulés et la fière bastide est plus que jamais debout.
 

Montréal du Gers

Plus beaux villages de France

A propos de ce site site